Les résidences seniors ont le vent en poupe. Suite au vieillissement de la population et à l’augmentation des besoins pour des lieux de vie adaptés, la présence de ces structures croît à une vitesse importante. Face aux idées reçues et à la diversité de l’offre, il était temps pour nous d’essayer de mettre un peu d’ordre et d’y voir plus clair, aussi bien du côté occupants que du côté investisseurs. 

Les différents types de résidences seniors

Ces structures adaptées aux besoins des personnes âgées de plus de 60 ans présentent une offre différenciée en fonction de la tranche d’âge et de la demande des résidents, notamment pour ce qui est de l’accès aux soins. Elles sont généralement construites à proximité de commerces, des pharmacies ou hôpitaux, des transports en commun ou proposent elles-mêmes tous ces services.

Les logements senior avec services à la carte : 

Ils offrent des espaces sécurisés et fonctionnels, appartements ou maisons individuelles, pour ceux qui souhaitent pouvoir vivre dans un cadre plus adapté à leurs besoins et choisir uniquement les services dont ils ont la nécessité. Par ailleurs, la présence de personnel garantit le bon fonctionnement de la résidence et son cadre de vie rassurant.

Les résidences avec services : 

Ces structures sont destinées aux personnes âgées autonomes ou semi-autonomes et offrent à leurs résidents des services tels que la restauration, le ménage, l’aide à domicile.

Elles proposent des locations meublées avec une gamme de services parfois ajustée au forfait en fonction de la demande des résidents.

Les EHPAD :

Les Etablissements Hospitaliers Pour Personnes Agées Dépendantes sont aussi connus sous la dénomination de Maison de retraite et accueillent les personnes en situation de perte d’autonomie physique et/ou psychique. 

Cette structure médicalisée accueille les patients dans des chambres individuelles ou collectives avec la présence constante d’un personnel soignant qualifié.


Les possibilités de placements

Autant de types de résidences, autant de propositions de placements. Il vous est donc possible d’investir dans chacune de ces structures selon le dispositif Pinel ou le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel.

La loi Pinel vous permet d’investir en résidence seniors avec services à la carte. Lorsqu’il s’agit de location nue, vous pouvez concrétiser votre placement comme vous l’auriez fait dans une résidence dite classique. Le public visé change ainsi que la structure, ce qui peut vous donner des avantages supplémentaires.

Le Loueur Meublé Non Professionnel vous permet d’investir dans un appartement en résidence services ou une chambre en EHPAD. Il vous permet d’obtenir une quasi absence d’imposition sur les loyers, ainsi que le régime LMP, Loueur Meublé Professionnel.

La loi Censi-Bouvard qui s’applique à l’investissement en résidence services neuves avec un bail commercial vous donne accès à une réduction d’impôts.

Maitrisez votre placement 

Comme pour tout placement immobilier, il vous faudra faire bien attention aux différents points suivants : 

Ne pas acquérir un bien surévalué

 Cela arrive fréquemment car avec, l’attrait fiscal de départ, les promoteurs proposent parfois des logements bien trop chers et avec lesquels on risque une moins-value à la revente. Il faut donc de préférence veiller à ce que le prix d’achat hors taxes soit inférieur au prix au mètre carré pour un logement classique.

Analyser l’environnement de la résidence

Est-elle située dans un environnement adapté aux besoins des résidents, centre-ville de préférence ou à proximité des transports ? Y a-t-il d’autres offres analogues dans les environs ? La question du remplissage de la résidence et de l’adaptation de l’offre au besoin étant cruciale pour vous garantir un placement pérenne.

Surveiller la qualité du gestionnaire 

Assurez-vous que les loyers garantis sont semblables à ceux des autres résidences. Prenez-également garde aux offres trop alléchantes sur la rentabilité de votre bien. Si l’investissement en résidence seniors peut se révéler très attractif, il n’est pas dénué de risques.

Vérifiez l’expérience du gestionnaire dans ce domaine et l’adéquation des offres qui sont faites avec celles su marché actuel. Le contrat de bail qui vous sera proposé sera aussi une source précieuse d’informations.