Vous souhaitez acheter votre premier bien et vous hésitez entre maison et appartement. Vous auriez une légère préférence pour un charmant pavillon parce que vous avez connu les joies de la maison d’enfance et souhaitez retrouver un cadre de vie semblable ? Ou il vous semble plus simple au contraire d’investir dans un appartement pour commencer à constituer votre patrimoine quitte à acheter une résidence plus grande si votre famille s’agrandit ?

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seuls à vous poser la question. 71 % des français rêvent d’une maison individuelle selon le sondage mené par Century 21 et publié le 6 février 2017 mais même si l’inclination et le désir d’achat se porte naturellement davantage sur la maison, l’importance du projet mérite qu’on s’attarde dessus. 

Lorsque vous vous apprêtez à acheter, prenez le temps de définir votre projet de vie. Vous souhaitez plutôt une vie de famille au calme et sans voisins ? Ou vous appréciez de vivre en centre-ville et de profiter de la vie active sans nécessairement passer tout votre temps chez vous ? Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, nous prendrons donc le temps de récapituler les avantages et enjeux pour chacune de ces options.

La maison : le bonheur au vert a un coût

La maison offre l’avantage du calme et du bien-être en famille. Vous avez besoin de place, vous aimeriez aussi un jardin pour permettre à vos enfants de s’épanouir et à vos animaux de compagnie de gambader ? Votre choix de la maison se justifie, d’autant qu’elle vous offre l’avantage de pouvoir mener les rénovations de votre choix et la liberté d’ajouter certaines extensions comme une terrasse tant que vous respectez les plans d’urbanisme et faites les démarches auprès des pouvoirs locaux. Et surtout, vous n’aurez plus de nuisances de la part des voisins, un motif parfois essentiel pour finaliser son choix.

Par contre il vous faudra tenir compte des coûts que représentent un tel achat. Hormis le montant du bien, vous devrez assumer seul l’ensemble des charges en tant que propriétaire. Sachez que les coûts d’entretien sont en moyenne 60 % plus élevés pour une maison d’après les évaluations de l’INSEE menées en 2008. En incluant les frais d’entretien, de chauffage et les réparations, on arrive à une somme de 5200 euros environ par an pour la maison contre 3300 euros pour l’appartement.

Sans oublier que l’achat d’une maison éloigne généralement du centre-ville, vous devrez donc prendre en compte les frais et le temps de déplacement, de manière à ce que votre confort de vie acquis n’en soit pas affecté.

L’appartement : la sérénité mais avec des compromis

Vivre en appartement vous donne souvent l’avantage d’être en ville, donc proche des commerces, infrastructures éducatives et des transports en commun. Et surtout, les frais d’entretien et les charges sont partagées entre tous les propriétaires. Vous aurez également moins de temps à accorder à l’entretien de votre bien, du moins pour ce qui est des parties communes car il est confié le plus souvent à une société extérieure ou à un gardien.

Le choix de l’appartement peut également se révéler intéressant du point de vue de l’investissement. Plus facile à louer que la maison car plus adapté pour des locations courte durée comme celle des étudiants ou des couples actifs. Plus facile à revendre aussi car en général bien situé et plus propre à la revente dans l’ancien quand des futurs acquéreurs de maison préféreront parfois faire construire. L’appartement peut donc se prêter à la constitution d’un patrimoine en évolution.

Les principaux inconvénients seront le manque d’espace et de liberté dans l’appropriation du bien. La vie en communauté vous oblige à respecter les règles de vie de l’immeuble et les décisions prises par la copropriété. Cela peut aller du fait de faire des travaux le dimanche à l’interdiction de faire du bruit après une certaine heure, des règlements qui pourront parfois vous paraître un peu intrusifs.