On vous a sans doute parlé des résidences services mais cela reste toujours aussi flou pour vous. Fait-on allusion aux résidences pour seniors ? Quels sont les services concernés ? Et à quels avantages financiers ouvrent-elles droit en tant qu’investisseur ?

Définition d’une résidence services

Il s’agit de constructions réalisées dans l’objectif d’accueillir un public donné. Lorsqu’un particulier envisage de résider dans ce type de biens, il bénéficie non seulement d’une location meublée mais aussi de services comme, entre autres, le ménage, l’accueil ou le petit déjeuner.

Les différents types de résidences services

Les résidences services seniors : il s’agit de résidences conçues pour la location pour personnes âgées autonomes ou semi-dépendantes. On peut ainsi bénéficier d’un appartement à part entière avec certains services, un mobilier et des équipements adaptés. 

Les EHPAD ou Etablissements Hospitaliers pour Personnes Agées Dépendantes : ceux-ci accueillent les personnes âgées réclamant des soins spécifiques dans des chambres adaptées avec un personnel médical très présent.

Les résidences étudiantes : comme leur nom l’indique, celles-ci offrent des logements adaptés aux étudiants. 

Les résidences tourisme-affaires : Consacrées aux locations temporaires, elles accueillent les professionnels en déplacement ou les particuliers en vacances.

Investir en résidence services : 

Réaliser un placement en résidence services peut vous permettre de bénéficier de nombreux avantages fiscaux. On appelle cela le statut de Loueur Meublé Non Professionnel, le LMNP ou LMP quand l’investissement est réalisé à titre professionnel. 

Ainsi, grâce à la réduction d’impôt octroyée par la loi Censi Bouvard, vous pourrez déduire jusqu’à 11 % du montant de l’opération, dans la limite de 300 000 euros. Par exemple, en achetant un appartement dans une résidence seniors au coût de 180 000 euros, vous économiserez jusqu’à 2000 euros sur vos impôts pendant 9 ans. Vous pouvez également récupérez la TVA appliquée sur le bien, soit une économie immédiate de 20 %.  

Pour bénéficier de ces avantages, vous devrez louer votre bien pendant 9 ans minimum et passer par un bail commercial. Pour être sûr de réussir votre placement, vous devrez également vous assurer de sa rentabilité sur le long terme. Sa localisation est-elle adaptée aux besoins du public cible ? La demande est-elle réelle ? Les services et les loyers proposés permettent-ils de garantir le remplissage de la résidence ? Autant de questions que vous pouvez envisager avant de concrétiser votre investissement.